histoire des prophetes en arabe. Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Les Miracles des Prophètes et les Prodiges des Saints (Waliyy) en Islam

Le miracle (al-mou`jizah) est quelque chose d’extraordinaire qui vient confirmer les dires de celui qui prétend être prophète. Quant au prodige (karâmah), c’est un événement extraordinaire qui a lieu par l'intermédiaire d'un croyant droit dans son obéissance à Allâh - c'est-à-dire un saint (waliyy). C'est en cela que les prodiges se distinguent de la magie et du charlatanisme.

Jour du Jugement, Résurrection, Rassemblement, Exposition des Actes, Balance

Le jour du dernier, c'est le jour du jugement. Il commence avec la sortie des gens de leurs tombes et se termine lorsque les gens du paradis seront établis au paradis et les gens de l'enfer en enfer. Ce jour-là, le soleil se rapprochera des têtes des gens, il y aura des situations difficiles auxquelles les croyants pieux échapperont. Les gens seront réunis pour l'exposition à chacun de leurs actes. Leurs œuvres, qu'elles soient de bien ou de mal, leur seront exposées. Leurs œuvres seront pesées avec une balance; les bonnes actions seront mises sur l'un des plateaux et les mauvaises actions sur l'autre. Le non-croyant, lui, n'aura aucune bonne action.

L'Importance d'Apprendre l'Islam par Transmission Orale auprès des gens dignes de Confiance

Le prophète a dit ce qui signifie: Celui pour qui Allâh veut le bien, Il lui facilite l'apprentissage de la religion certes la science de la religion s'acquiert par transmission orale.

Viande licite Halal en Islam

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour’an éminent : « حُرِّمَتْ عَلَيْكُمُ الْمَيْتَةُ وَالْدَّمُ وَلَحْمُ الْخِنْزِيرِ وَمَا أُهِلَّ لِغَيْرِ اللّهِ بِهِ وَالْمُنْخَنِقَةُ وَالْمَوْقُوذَةُ وَالْمُتَرَدِّيَةُ وَالنَّطِيحَةُ وَمَا أَكَلَ السَّبُعُ إِلاَّ مَا ذَكَّيْتُمْ وَمَا ذُبِحَ عَلَى النُّصُبِ » qui signifie : « Vous sont interdit : Al-Maytah-le cadavre-, le sang, la chair du porc, l’animal qui est égorgé en mentionnant autre que Allâh, l’animal qui est mort étranglé, l’animal qui est frappé jusqu’à ce que mort s’en suive, l’animal qui est mort par une chute de haut, l’animal qui été tué par un ou des coups de corne d’un autre, l’animal que les fauves ont commencé à dévorer - sauf si vous l’égorgez alors qu’il est encore vivant-, et l’animal qui a été égorgé pour une offrande pour autre que Allâh ». [sôurat Al-Mâ’idah / 3].

Exégèse de sôurat Al-Moulk

'a'amintoum m-man fi s-samâ'i c'est-à-dire ne craignez-vous pas que celui qui est au ciel c'est-à-dire l'ange chargé du châtiment, qui est Jibrîl, ne vous enfonce dans la terre, c'est-à-dire qu'elle va vers le bas comme a subit cela qârôun à l'époque de notre maître Môuçâ, la terre s'est fissurée et l'a englouti, et comme Jibrîl a fait cela avec aussi avec le peuple de LôuT. fa'idhâ hiya tamôur c'est-à-dire qu'elle bouge avec les gens sur elle.

Les Péchés du Coeur

Allâh dit ce qui signifie : « Ô vous qui avez cru, n’annulez pas la récompense de vos aumônes par le rappel et la nuisance comme celui qui dépense son bien par insincérité en recherchant l’éloge des gens ». Parmi les péchés du cœur il y a l'insincérité, l'infatuation, l'orgueil, etc...

Ceux qui sont agréés par Allâh: Pieux, Saints, Vertueux

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour’ân honoré ce qui signifie: « Celui qui obéit à Allâh et au Messager, il sera avec ceux à qui Allâh a fait grâce, parmi les prophètes, les véridiques, les martyrs et les vertueux et quelle bonne compagnie que la compagnie de ceux-là. ».[sôurat An-Niçâ’/69] Bonheur à celui qui fait partit de ceux que Allâh ta`âlâ agrée, à celui qui s’attache à ceux que Allâh agrée.

Explication du Hadîth au sujet de celui qui soulage un croyant d'un tourment.

Mouslim a rapporté, d'après Abou Hourayrah qu'il a dit: le Messager de Allâh a dit ce qui signifie: "celui qui soulage un croyant d'un des tourments du bas monde, Allâh le soulage d'un des tourments du Jour du Jugement, celui qui facilite pour quelqu'un qui est dans la difficulté, Allâh lui facilite dans le bas monde et dans l'au-delà, celui qui ne dévoile pas un musulman, Allâh ne le dévoile pas dans le bas monde et dans l'au-delà, Allâh aide l'esclave tant que l'esclave aide son frère, et celui qui suit un chemin par lequel il recherche d'acquérir une science, Allâh lui facilite grâce à ce chemin un chemin pour le Paradis, et toutes les fois que des gens se réunissent dans une des mosquées pour réciter le Livre de Allâh et pour l'étudier entre eux, alors la sérénité descend sur eux, la miséricorde les enveloppe, et les anges les entourent et Allâh fait qu'ils soient mentionnés par les anges des plus hauts degrés, et celui qui n'œuvre pas suffisamment, son ascendance ne va pas lui compenser son manquement."

Réciter le Coran Qour'ân en Faveur des Morts Musulmans est Permis selon l'Unanimité des Savants Sunnites des Quatre Écoles

Le Messager de Allâh a dit: « إِقْرَءُوا يَس عَلَى مَوْتَاكُم » qui signifie: « Récitez Yâ-sîn pour vos morts ». L'Imam An-Nawawiyy a également dit dans CharHou l-Madh-hab ce qui suit: « Il est recommandé à celui qui rend visite aux tombes de réciter ce qu'il peut du Qour'ân et après quoi de leur faire des invocations. Les gens de ‘Ahlou s-Sounnah sont unanimes à dire que les invocations des musulmans et la demande de pardon sont utiles au mort musulman ».

Croire en la Volonté de Dieu. Prédestination du Bien et du Mal

La Volonté de Dieu est éternelle et ne change pas comme tous Ses Attributs. Le bien et le mal ont lieu par la Volonté de Dieu, mais Dieu récompense le bien et ne récompense pas le mal. Dieu a prédestiné le bien et le mal mais Il agrée le bien et n'agrée pas le mal, Il fait ce qu'il veut il n'a pas de compte à rendre. Dieu n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait. Il guide qui Il veut et Il égare qui Il veut. Le Prophète a dit: « مَا شَاءَ اللهَ كَانَ وَمَا لَمْ يَشَأْ لَمْ يَكُنْ » qui signifie : « Ce que Allâh veut est, et ce qu'Il ne veut pas n'est pas ».

Description des gens du Paradis et de l’Enfer

Mes frères de foi, celui qui est intelligent, celui qui est perspicace, c’est celui qui prend des provisions de son bas-monde pour son au-delà. C’est celui qui ne vend pas son au-delà pour un bien du bas-monde. Les gens au jour du jugement seront une partie au paradis et une partie en enfer. Il s’agit des deux résidences, les gens n’en auront pas d’autre. Alors vois, mon frère laquelle tu choisis pour toi ! Le paradis a été préparé pour les croyants alors que l’enfer a été préparé pour les non-croyants. Et les gens de l’enfer ne sont pas équivalents aux gens du paradis.

Les Ventes Interdites en Islam

Le Messager de Allâh صلى الله عليه وسلّم a dit: « إنّ الله ورسوله حرّم بيع الخمر والميتة ولـحم الخنزير والأصنام » qui signifie: « Allâh et Son Messager ont interdit la vente de l'alcool, de l'animal mort sans que cela soit de manière légale, la viande de porc et les statues». On lui a dit alors : « Ô Messager de Allâh, quel est le jugement de la graisse des animaux qui sont morts avec laquelle on badigeonne les navires et avec laquelle on graisse les peaux et dont les gens se servent pour s'éclairer ? » Il a dit: « لا هو حرام » qui signifie: « Non, c'est interdit », [rapporté par at-Tirmîdhiyy]. Ce Hadîth constitue donc une preuve pour l'interdiction de la vente de l'alcool à brûler qui est une substance enivrante, à quelqu’un qui le recherche pour s'enivrer ou pour l’utiliser autrement.

Explication des 99 noms parfaits de Allâh Dieu

Allâh dit dans le Qour'ân: {لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَىْءٌ وَهُوَ السَّمِيعُ البَصِيرُ} qui signifie: « Rien n'est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit » et Il dit aussi: {وَللهِ الأَسْمَاء الْحُسْنَى فَادْعُوهُ بِهَا} qui signifie: « Allâh a les noms parfaits, invoquez Le par ces noms ». Le Messager de Dieu a dit: « إن لله تعالى تسعةً وتسعينَ اسمًا مائةً إلا واحدًا من أحصاها دَخَلَ الجنةَ » qui signifie: « Allâh a 99 noms celui qui les connaît par cœur en croyant à leurs significations, rentrera au paradis » al-Boukhâriyy et Mouslim

Les Règles d'Interprétations du Qour'ân et du Hadîth. Exégèse Correcte du Coran

Allâh ta`âlâ a fait descendre la révélation du Qour'ân au Prophète MouHammad salla l-Lâhou `alayhi wa sallam dans une langue arabe. Le Qour'ân est un livre révélé, et c'est le meilleur des livres. Il ne comporte aucune contradiction. Allâh a fait de la compréhension de ce livre une épreuve pour les gens. Certaines personnes réussissent cette épreuve et se maintiennent sur la vérité et sur la croyance en l'unicité de Allâh, et d'autres échouent dans cette épreuve et s'égarent en tombant dans l'assimilation de Allâh à ses créatures.

Interprétation Exégèse Correcte du Qour'ân et du Hadîth. Tafsir Coran en Français

Allâh dit ce qui signifie: « Dieu est Celui Qui a fait descendre sur toi le Livre qui comporte des 'âyah explicites qui sont la base du Livre et d'autres non explicites. Quant à ceux dont le cœur comporte un égarement ils vont s'attacher à ce qui n'est pas explicite pour en donner une mauvaise interprétation afin d'égarer les gens », [sôurat 'Ali `imrân 'âyah 7].

Lettre du prophète MouHammad à Chosroês (Khosro) le roi des perses

Le Prophète envoya le compagnon Ibnou Houdhâfah auprès du roi des perses afin de lui porter une lettre. Le roi des perses déchira cette lettre et renvoya le compagnon. Le Prophète invoqua contre ce roi qui mourut. Les perses du Yémen entrèrent en Islam.

Les Piliers de la Prière et ses conditions de validité

Le Prophète a dit: « لا صلاة لمن لم يقرأ بفاتحة الكتاب » ce qui signifie: « Il n'y a pas de prière pour celui qui n'a pas récité la FâtiHah [correctement] ». Il est un devoir d'apprendre à réciter correctement la FâtiHah en sortant les lettres de leurs points de prononciation et lettres doublées. Il faut aussi faire correctement tous les autres piliers de la prière.

Rechercher des Bénédictions par les Traces Physiques du Prophète MouHammad tabarrouk

La recherche des bénédictions par les traces physiques du Prophète MouHammad est une cause permise selon l'unanimité des savants musulmans tout en croyant que Dieu est le Seul Créateur du profit et de la nuisance

Les Points de Prononciation des Lettres Arabes et les Règles de Tajwid

Sachez que la science du tajwîd est une obligation d'ordre communautaire. Il convient donc de l'apprendre auprès de ceux qui sont qualifiés pour l'enseigner. En effet, la science ne s'apprend que par transmission orale auprès de gens dignes de confiance. Le prophète MouHammad a dit ce qui signifie : « Ô Abôu Dhar si tu te déplaces et tu apprends une 'Ayah du Qour'ân tu sera plus récompensé que si tu priais cent rak‘ah (des prières surérogatoires) et si tu te déplaces et tu apprends un chapitre de la religion tu sera plus récompensé que si tu priais mille rak‘ah (des prières surérogatoires) ».

Abou Bakr As-Siddiq, le premier des califes bien guidés

Abou Bakr As-Siddiq, le premier des califes bien guidés. Lorsque l’Islam est venu, il fut le premier des hommes à entrer en Islam, il avait alors trente-sept ans. Il était lui-même un compagnon du Prophète MouHammad.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18