explication sourat. Apprendre l'Islam pour les convertis et les débutants gratuitement. Informations religion musulmane. Site Musulman Sunnite. Islam.ms

Interprétation du Qour'ān Exégèse soūrat al-Fātiḥah

Ghayri l-maghḍoūbi `alayhim veut dire ceux qui méritent le châtiment de Dieu et il n'est pas permis de dire la colère de Dieu car Dieu n'est pas concerné par la colère ni les sentiments, ni l'humeur, ni le changement et attribuer cela à Dieu est de la mécréance qui fait sortir de l'Islam

Exégèse tafsir soūrat al-'Ikhlāṣ qoul houwa l-Lāhou 'Aḥad

Al-Ḥāfiḍh Ibnou Ḥajar a dit dans son livre Fatḥou l-Bārī : Al-Bayhaqiyy a rapporté dans al-'Asmā'ou wa ṣi-Ṣifāt avec une chaîne de transmission Ḥaçan d'après Ibnou `Abbās que les non-croyants sont venus au prophète et lui ont dit: décris nous ton seigneur Celui que tu adores. Allāh a révélé qoul houwa lLāhou Aḥad jusqu'à la fin de la soūrat. Le prophète a dit: « Ce sont les attributs de mon Seigneur `azza wa jall ».

Exégèse de sourat al-Falaq tafsir qoul 'a`oūdhou bi Rabbi l-falaq

(min charri mā khalaq) De tout mal que Allāh crée et ceci est général. Cela est une preuve claire que Allāh est le Créateur du bien et du mal, mais Dieu agrée le bien et n'agrée pas le mal et Il fait ce qu'Il veut, Il n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait

Exégèse de soūrat An-Nās tafsir qoul 'a`oūdhou bi rabbi n-nās

Allāh ta`ālā dit ce qui signifie: « Dis Ô Mouḥammad, Je recherche la protection, Par le Seigneur des gens, Celui à Qui appartiennent les gens, le Dieu des gens ; du mal de celui qui suggère, celui qui suggère dans les fors intérieurs, celui qui suggère dans les poitrines des gens ; les jinn d'entre eux et les humains ».

Exégèse tafsir sourat an-Naba' `amma yataçā'loūn

('alam naj`ali l-'arḍa mihâdâ) qui signifie : "n'avons pas fait que la terre soit comme un berceau". Il y a une preuve de la puissance de Allāh à la résurrection et Il est le Créateur. Allāh a asservi la terre pour les esclaves afin qu'ils y habitent.

Exégèse de soūrat Al-Moulk 'āyah 1 à 5

'a'amintoum m-man fi s-samā'i c'est-à-dire ne craignez-vous pas que celui qui est au ciel c'est-à-dire l'ange chargé du châtiment, qui est Jibrīl, ne vous enfonce dans la terre, c'est-à-dire qu'elle va vers le bas comme a subit cela qāroūn à l'époque de notre maître Moūçā, la terre s'est fissurée et l'a englouti, et comme Jibrîl a fait cela avec aussi avec le peuple de Loūṭ. fa'idhā hiya tamoūr c'est-à-dire qu'elle bouge avec les gens sur elle.

Exégèse de soūrat Al-Kāfiroūn

(lakoum dīnoukoum) Vous avez votre religion qui est infondée, qui est du chirk le fait d'associé à Dieu, vous croyez en cela et vous le suivez. (wa liya dīn) c'est-à-dire j'ai ma religion qui est la religion de l'Islam, qui est la religion de vérité, c'est-à-dire vous avez votre égarement, votre association et moi j'ai ma croyance en l'Unicité de Dieu et ceci afin de s'innocenter à l'extrême de l'infondé qu'ils suivent. Dans cette 'âyah il y a une mise en garde et une menace.

Exégèse de 'Āyatou l-Koursiyy la Meilleure 'Āyah du Qour'ān

Allāh, il n'est de dieu que Lui, Al-Ḥayy, Celui Qui a pour attribut la vie , Al-Qayyoūm, Celui Qui n'a besoin de rien. Il ne Lui advient ni somnolence, ni sommeil. À Lui appartient ce qu'il y a dans les cieux et sur la terre. Nul n'intercède si ce n'est par Sa permission. Il sait toute chose à leur sujet, alors qu'eux ne savent que la science qu'Il leurs a accordée. Son Koursiyy est plus grand que les cieux et la terre, et Il les préserve sans aucune difficulté et Il est Al-`Aliyy (Celui Qui a la supériorité sur les créatures par le mérite et la domination, et non par l'élévation et l'endroit), et Il est Al-`Aḍhīm (Celui Qui est éminent et Qui est exempt des caractéristiques des créatures).

Exégèse de soūrat ḍ-Ḍouḥā

(wa wajadaka ḍāllan fahadā) signifie: « tu ne connaissais pas le Qour'ān et les jugements de la Loi et Allāh t'a guidé vers eux ». Le Prophète, avant la révélation avait foi en Dieu et croyait en Son Unicité. L’exégète Aboū Ḥayyān al-'Andalouciyy a dit: il n'est pas permis d'expliquer ḍâllan par l'égarement qui est le contraire de la bonne guidée, car les prophètes sont préservés de cela.

L'histoire des Gens de l’Éléphant

Allāh ta`ālā dit dans le Qour'ān honoré: { أَلَمْ تَرَ كَيْفَ فَعَلَ رَبُّكَ بِأَصْحَابِ الْفِيلِ {1} أَلَمْ يَجْعَلْ كَيْدَهُمْ فِي تَضْلِيلٍ {2} وَأَرْسَلَ عَلَيْهِمْ طَيْرًا أَبَابِيلَ {3} تَرْمِيهِم بِحِجَارَةٍ مِّن سِجِّيلٍ {4} فَجَعَلَهُمْ كَعَصْفٍ مَّأْكُولٍ {5} } qui signifie: « Ne sais tu pas ce qu'a fait ton Seigneur des gens de l'éléphant (1) n'a t'Il pas mis en échec leur manigance (2) et Il a envoyé sur eux des oiseaux par groupes (3) qui leurs jettent des cailloux d'argile et de pierre (4) et Il a fait qu'ils soient comme des feuilles mangées [par les bêtes] (5) », [soūrat Al-Fīl].

Exégèse tafsir soūrat an-Nāzi`āt

« il t'est parvenu Ô Mouḥammad le récit de Moūçā » et la rébellion de Pharaon. C'est à dire la victoire et la sauvegarde de Moūçā et la défaite et la perte de Pharaon et ceci est un réconfort pour le prophète Mouḥammad et l'annonce de sa sauvegarde de la nuisance des mécréants